Actus


Daoulas, Dirinon, La Forest-Landerneau, Hanvec, L'Hôpital-Camfrout, Irvillac, Landerneau, Lanneuffret, Logonna-Daoulas, Loperhet, La Martyre, Pencran, Ploudiry, Plouédern, La Roche-Maurice, Saint-Divy, Saint-Eloy, Saint-Thonan, Saint-Urbain, Tréflévénez, Le Tréhou, Trémaouézan.
Version imprimable de cet article  

Diverses manifestations

⠂Landalenn 2014 - Salon des écrivains du Pays de Landerneau-Daoulas
⠂L’aventure CASTOR à Landerneau
⠂Landalenn 2013 - Salon des écrivains du Pays de Landerneau-Daoulas
⠂Salon du Patrimoine
⠂Foire aux Vieux Papiers et Salon du Patrimoine
⠂Vous avez dit "Foire aux Vieux Papiers" ?
⠂Les peintres qui ont peint Landerneau

mai 2014
Landalenn - Salon des écrivains du Pays de Landerneau-Daoulas

JPEG - 67.9 ko
Landalenn - Salon des écrivains du pays de Landerneau-Daoulas

Pour la seconde année, Landalenn s’est tenu au Family le 31 mai. Ce salon des écrivains du Pays a eu pour thème la Grande Guerre. Il s’agissait de préparer le déplacement à Maissin. Une vingtaine d’auteurs ont répondu à notre invitation, dont plusieurs spécialistes de la Guerre 14 tels Yann Lagadec, Patrick Gourlay, Kris, Yves Pinguilly ou Roger Laouénan. L’évènement a été préparé conjointement avec les librairies de la ville : Les Passagers du Livre, La Librairie de la Cité, l’Espace Culturel Leclerc et Bernard Bouguen, bouquiniste.
Deux conférences étaient proposées aux visiteurs :
L’une sur la "Présence de la Grande Guerre en Bretagne, 1914-1920" par Patrick Gourlay, professeur d’histoire-géographie dans le Finistère, doctorant en histoire à l’UBO, auteur de plusieurs ouvrages, dont "C’était la Grande Guerre, Bretagne 1914-1920", Skol Vreiz.
La seconde, "Des Bretons dans la Bataille des Frontières : les combats de Maissin et Rossignol (Belgique, 22 août 1914)" par Yann Lagadec, agrégé d’histoire, maître de conférences en histoire à l’université Rennes 2, auteur, entre autres, de "Petites patries dans la Grande Guerre" [1], et de "Les Bretons et la Grande Guerre. Images et histoire" [2].

Elles étaient suivies d’une rencontre avec les deux auteurs et Kris, Brestois, scénariste de BD à qui l’on doit notamment "Notre mère la guerre", animée par Hervé Bellec.
Dans le cadre du salon, l’association avait également accroché l’exposition "Histoire, petite histoire des Poilus du Pays de Landerneau-Daoulas" réalisée en 2009 et complétée à l’occasion par 5 nouveaux panneaux, deux traitant de l’école, à partir des dossiers d’instituteurs et trois nouveaux mettant en avant des Poilus du territoire.
Au total donc, une vingtaine dont vous retrouverez les textes et l’iconographie dans "Les Cahiers de Dourdon - décembre 2014".
1. Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2013 (avec M. Bourlet et E. Le Gall)
2. Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2013 (avec D. Guyvarc’h)
retour en haut de la page

mai 2013
L’aventure CASTOR à Landerneau

A l’origine du projet, un habitant de Landerneau, administrateur de la MPT et représentant d’ATD Quart Monde, qui, ayant racheté une maison Castor, s’est intéressé à l’origine de cette maison devenue sienne. Il en échange avec quelques anciens ce qui le motive d’autant plus à vouloir connaître cette histoire. Il s’engage dans ce travail de mémoire et choisit d’animer un atelier d’écriture sur le sujet. Le projet est ainsi enclenché.
Le Service du Patrimoine, l’association Dourdon, la CLCV, le Secours Populaire, des représentants des cités Castors et des universitaires ont participé à ce projet.

Du 30 mai au 1er juin, le Family contera l’histoire des Castors.
Les panneaux évoquant l’aventure seront visibles, jusqu’à fin septembre dans le hall de la MPT.

En collaboration avec la MPT et la Ville de Landerneau, l’Association édite un livre intitulé "L’aventure Castor à Landerneau".
Ce livre est disponible au Comptoir des Produits Bretons, à la Librairie de la Cité, à l’Espace Culturel Leclerc de Landerneau, à la MPT et à la librairie Dialogues de Brest.
Prix : 15 €

Si le mouvement d’auto-construction Castor vous intéresse, RDV sur leur site en cliquant ici.

plan réalisé par GESCAD à partir des relevés des bénévoles de Dourdon

plan réalisé par GESCAD à partir des relevés des bénévoles de Dourdon.

L’idée de travailler sur l’histoire des Castors de Landerneau a été lancée par la Maison pour Tous. La proposition d’associer Dourdon au projet s’est faite dans un second temps. La question qui nous a été posée est la suivante : est-ce que ça intéresse l’association ? Comment ne pas répondre positivement quand on a grandi avec des cousins qui habitaient une maison Castor ? Que les copines de classes habitaient le Tromeur ou Kerautret ? L’histoire des Castors est un volet du patrimoine landernéen, en tant que tel, nous nous sommes donc joints au groupe de travail. Le pilotage du projet a été assuré par la MPT, Dourdon et le service du Patrimoine qui a mis à disposition ses ressources.
Mémoire fragile, menacée de disparition, il est apparu naturel de se lancer dans un premier temps dans un travail de collectage. Le recueil de témoignages fait par des membres de l’association (Francois Miniou, Jacqueline Bellec, Lucienne Méar, Claudine Sanquer, Thierry Delanney) s’est révélé plus riche qu’on ne l’avait imaginé : récits, photos, documents ont permis d’identifier 17 groupes sur la ville, répartis sur la première couronne du centre, au total 523 maisons ! Une matière importante qui justifiait d’en faire une édition et une exposition. Sujet pointu, local, pas facile de trouver un éditeur. L’expérience de Dourdon en la matière a joué et nous nous sommes donc chargés de l’édition.
Des forces vives sont venues renforcer le groupe de travail en la personne de Yohann Guiavarc’h qui avait déjà l’expérience d’un ouvrage sur le sujet à l’échelle du Finistère. Nous avons vite compris que nous avions la même vision des choses avec pour objectif de faire un ouvrage de référence avec toutes ces données. Françoise Grall, épouse de Xavier Grall, a bien voulu nous autoriser à publier le texte écrit en 1952 par feu son mari, jeune journaliste à la Vie Catholique illustrée. Il y décrit avec précision la vie du premier groupe Castor de Saint-Pol-de-Léon, expérience pionnière et retentissante sur le département qui a servi de modèle à de nombreux autres groupes notamment Landerneau. Yohann Abiven, dont la thèse, soutenue en 2010 à Rennes, a pour sujet « Le bourgeois, le prêtre et l’ouvrier : religion et politique à Landerneau (XIXè-XXè siecle) », a accepté de traiter la question de la religion si présente dans l’histoire des Castors. Sa connaissance de l’histoire religieuse locale a permis de mettre en lumière les dynamiques qui ont contribué au succès des Castors à Landerneau.
L’architecture n’a pas non plus été négligée. Quelle meilleure manière de valoriser le patrimoine urbain que d’aborder cette question. L’expertise de Patrick Kermarrec, architecte et urbaniste-conseil de Landerneau et Anne-Catherine Gamerdinger, urbaniste, ont mis en valeur cette emprunte ouvrière sur le tissu urbain de Landerneau, souvent négligée.
C’est Emilie Cariou, co-présidente de l’ADESS (Association de Développement de l’Economie Sociale et Solidaire)-Pays de Brest, préparant une thèse de droit sur l’habitat participatif, qui s’est chargée de la conclusion en abordant le volet actuel du sujet. Ce souci de faire le lien entre hier et aujourd’hui s’inscrit bien dans la philosophie du projet. A l’appui de ce travail des témoignages d’habitants de maison Castor aujourd’hui, souvent fils ou fille de Castor, sont venus dessiner ce lien avec le présent.
A partir de là, rien n’était gagné, il a fallu, compiler les textes des uns et des autres, analyser les données et les présenter sous forme de graphiques, faire le choix de l’iconographie...
Au bout de quelques mois (ajoutés aux mois de recherches des bénévoles) le projet s’est précisé, le plan a trouvé sa cohérence.
Aujourd’hui nous avons le plaisir de vous présenter L’aventure Castor à Landerneau, publication collective, un broché de 100 pages, en couleurs, abondamment illustré.
La sortie officielle du livre s’est faite le samedi 18 juin dans le cadre du temps fort et de l’exposition organisés par la Maison pour Tous au Family. Difficile d’évaluer le nombre de personnes présentes, malgré la liste d’émargement ! sans doute plus de 400 ! un vrai succès !
Cette manifestation aura permis aux Castors de se retrouver, d’échanger sur cette tranche de vie. Il parait évident qu’il y aura une suite à tout cela…
Les castors au Family le 1er juin 2013
retour en haut de la page

mars 2013
Landalenn - Salon des écrivains du Pays de Landerneau-Daoulas

Landalenn - Salon des écrivains du Pays de Landerneau-Daoulas
Depuis l’abandon de la Foire aux Vieux Papiers du lundi de Pâques, nous avions promis de proposer un salon du Iivre. Hervé Le Borgne en a lancé l’idée en fin d’année dernière. Nous avons travaillé avec Glenmor an Distro et Ti ar vro Landerne-Daoulaz.
Le salon a regroupé une vingtaine d’auteurs le samedi 16 mars au Family, certains avec de nombreuses publications, d’autres de façon plus confidentielle mais tous contents d’avoir pu échanger entre eux et avec un public intéressé a défaut d’être nombreux. Les critères retenus étaient l’appartenance au territoire, mais il s’agissait également d’être porté par un éditeur professionnel. Le choix de la date s’est porté sur l’ouverture de la semaine de la langue bretonne.
Deux conférences étaient également proposées au public : l’une, Napoléon, Breton ? d’Hervé Le Borgne, et l’autre, Autour des Bretonnismes, incontournable, par Hervé Lossec.


La presse a écrit qu’il y avait "une suite à écrire", pourquoi pas ?
Rendez-vous donc en 2014 pour la seconde édition.
Salon des écrivains du Pays de Landerneau-Daoulas / Landalenn
retour en haut de la page

avril 2007
Salon du Patrimoine

ARCHITECTURE et PATRIMOINE BATI
L’association a organisé avec différents partenaires (GAC, Club des Cartophiles du Finistère, Communauté de Communes, Office du Tourisme, Ville de Landerneau...) un Salon du Patrimoine, le lundi de Pâques - 9 avril 2007 - à l’Espace Saint Ernel à Landerneau.
3 tables rondes, animées par Jean-Louis Le Corvoisier, permettront de débattre des questions suivantes :
• Patrimoine, faut-il tout conserver ? jeudi 29 mars 2007 à 20 h Salle Boclé
• Le Patrimoine rural a-t-il un avenir ? Exemple de la "blanchisserie du Léon" lundi 9 avril 2007 à 15 h, dans l’espace du Salon
• Quel devenir pour le Patrimoine de demain ? L’architecture recyclable sera-t-elle transmissible ? jeudi 12 avril 2007 à 20 h Salle Boclé
Salon du Patrimoine 2007 - Architecture et Patrimoine bâti
Différents espaces et stands seront proposés le jour du Salon :
• Le coin des associations et institutions de valorisation du Patrimoine : association Dourdon, Les Amis des Moulins du Finistère...
• L’espace de construction et de restauration du Patrimoine bâti : Tiez Breiz, architectes, association des carrières de Kersanton...
Des Expositions :
• Patrimoine civil et religieux du Pays de Landerneau-Daoulas
• Les carrières de l’Aber Ildut
• Les maquettes réalisées par les Compagnons du Devoir
Des projections :
La Cinémathèque de Bretagne propose un regard cinématographique sur le thème de l’architecture et du Patrimoine bâti, à travers la (re)découverte de quelques œuvres cinématographiques extraites de ses archives, à découvrir....


A cette occasion l’association Dourdon édite une série de 4 cartes postales sur les Lucarnes de Landerneau, qui serviront de support au travail fait avec les écoles de la Ville à l’occasion de ce Salon...

Pour plus de renseignements, contacter le Groupement d’Action Culturelle au 02-98-21-61-50 ou à dourdon@landerneau.org
retour en haut de la page

septembre 2006
Foire aux Vieux Papiers et Salon du Patrimoine

Le lundi de Pâques 2007 la Foire aux Vieux Papiers se transformera en Salon du Patrimoine, sur le site de St Ernel.
Différentes raisons à ce changement :
le Family serait indisponible.
l’association Dourdon aura 20 ans.
le patrimoine est en danger, ses restaurateurs également, par manque de crédits.
Il y avait donc matière à proposer une manifestation importante sur le nord Finistère.
Dans quelques semaines nous vous donnerons une première trame de ce projet qui comportera exposition, tables rondes, espace des associations d’histoire locale, espace des restaurateurs et professionnels de la restauration du patrimoine, et bien sûr, la traditionnelle Foire aux Vieux Papiers.
Elle va donc trouver sa place dans le Salon du Patrimoine, avec le même nombre d’exposants, des visiteurs qui pour 2 euros pourront admirer les maquettes des Compagnons du Devoir, les expositions sur le Patrimoine, les carrières, regarder les films proposés par la Cinémathèque de Bretagne...
retour en haut de la page

2006
Vous avez dit "Foire aux Vieux Papiers" ?

L’association a organisé pendant 20 années la "Foire aux Vieux Papiers" avec les cartophiles du Finistère.
Ambiance feutrée au Family
Ambiance feutrée au Family
retour en haut de la page

été 2001
Les peintres qui ont peint Landerneau

Un travail de longue haleine...

Depuis plusieurs années l’association Dourdon s’est mise en quête de tous les peintres qui ont posé leur chevalet sur les bords de l’Elorn.

Ce travail a servi de base au Service du Patrimoine Historique de la Ville pour l’exposition de l’été 2001.

Si aucune publication n’a été faite en direct par l’association c’est par manque de clichés couleurs.
Nous n’avons mis aucune reproduction de tableau en ligne, pour cause de "droits d’auteurs".
Cet article est, pour le moment, très incomplet.

Eugène Boudin (1824-1898)

Né à Honfleur en Normandie, Boudin vient en Bretagne par la mer, il visite Landerneau pour la première fois en 1867.
Les œuvres connues sont :
Pardon à Landerneau, 1867
Landerneau, un pardon, 1867
Landerneau, le marché, 1869
Marché à Landerneau, 1870
Landerneau, mouillage à l’embouchure de la rivière, peinture, 1870
Vue de Landerneau, sortie d’atelier 1872
Embouchure de Landerneau, sortie d’atelier 1874
Marché de Landerneau, dessin, sortie d’atelier 1895.

Bibliographie :
☛ Gustave Cahen, Eugène Boudin, H. Floury Éditeur, Paris, 1900
☛ Robert Schmit, Catalogue raisonné de l’œuvre peint d’Eugène Boudin, Galerie Schmit, Paris, 1973, et deux suppléments, 1984, 1993
☛ Peter C. Sutton, Boudin : Impressionist Marine Paintings, 1991
☛ Laurent Maneuvre, Boudin-Dessins, 2000
☛ Denise Delouche, Eugène Boudin et la Bretagne, Palantines, 2000

Bernard Buffet (1928-1999)

L’exposition du Musée breton de Quimper présente un tableau de Bernard Buffet représentant une église de Landerneau.
Il peut s’agir de Saint-Thomas avec l’ossuaire et le calvaire. Affaire à suivre...

Bibliographie :
☛ Stéphane Laurent, Bernard Buffet, le peintre crucifié, Paris, Michalon, 2000
☛ Jean-Claude Lamy, Annabel Buffet, Bernard Buffet : Secrets d’atelier, Flammarion, 2004
☛ Jean-Claude Lamy, Bernard Buffet : Le samouraï, Albin Michel, 2008
☛ Alin Avila, Bernard Buffet, éd. NEF, Paris et Casterman, Bruxelles, 2000
☛ Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays, vol. 2, éditions Gründ, janvier 1999, 13440 p, p. 934-936
☛ Henry Périer, Bernard Buffet et la Provence, éd. Palantines, Paris, 2007
☛ Henry Périer, Bernard Buffet, catalogue Rétrospective au Centre de la Vieille Charité à Marseille, éd. Indigène, mars 2009

Maurice Denis (1870-1943)

Voir à Paris au Musée d’Orsay l’exposition "Maurice Denis".

Bibliographie :
☛ Collectif& Hélène Adhemar, Conservateur du Musée du Jeu de Paume et de l’Orangerie & la collaboration de Anne Dayez, préface de Louis Hautecœur, membre de l’Institut, Maurice Denis, Orangerie des Tuileries catalogue de l’exposition du 3 juin au 31 août b1970, éd. Ministère des Affaires Culturelles, Réunion des Musées Nationaux
☛ Jean-Paul Bouillon, Maurice Denis, Éd. de la Réunion des Musées nationaux, 2006.
☛ Jean-Paul Bouillon, Maurice Denis : le spirituel dans l’art (coll. Découvertes Gallimard), Paris, Gallimard, 2006
☛ Maurice Denis, Dossier de l’art n° 135, novembre 2006.
☛ Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres,sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays, vol. 4, Paris, éditions Gründ, janvier 1999, 13440 p., p. 446-448.

Eugène Isabey (1803-1886)

Bibliographie :

Johan Barthold Jondking (1819-1891)

Né en Hollande, ami d’Eugène Isabey et d’Eugène Boudin, Johan Barthold Jongkind va faire plusieurs voyages en Bretagne.
C’est en août de l’année 1851 qu’il passe à Landerneau. Il fait un dessin puis un tableau de la rue Saint-Thomas (comme son ami Eugène Isabey), intitulé "Une rue à Landerneau", huile sur toile (60X44) conservée au Musée de La Haye en Hollande.

Un autre dessin (à la mine de plomb, 23,3X32,5), daté du 10 août 1851, est intitulé "La rivière de Landerneau à marée basse".

Pour tout savoir sur Jongkind contacter l’association des "Amis de Jongkind".

Bibliographie :
☛ POITOUT Adolphe, "Johan Barthold Jongkind (1819-1891)", Paris, Société des Amis de Jongkind, 1999.
☛ BERGERET-GOURBIN Anne-Marie, "Jongkind au fil de l’eau", Paris, Herscher, 1994.
☛ AUFFRET François, "Jongkind 1819-1891, Biographie illustrée", Paris, 2004.

Léon Lhermitte (1844-1925)

C’est en 1876 que Léon Lhermitte parcourt la Bretagne.
S’il est connu du grand public pour son tableau "La Paye des Moissonneurs", les landernéens ont surtout retenu de cet artiste, né de père instituteur à Mont Saint Père dans l’Aisne, le tableau du "Marché aux Pommes", représentant une scène de marché sur la place Saint-Thomas.

Cette peinture, aujourd’hui au musée de Philadelphie, nous a un moment intrigués. Quel est ce calvaire sur la gauche du tableau ? où est le dessin représentant l’ossuaire ? en fait il s’agit bien d’un seul tableau, et le calvaire est celui de Mézy dans l’Aisne. Une radiographie a permis d’affirmer que le peintre a modifié l’œuvre initiale.
Léon Lhermitte a commencé sa carrière par le dessin, et le nombre de dessins préparatoires réalisés pour ce tableau, détails de coiffes, de personnages... attestent du souci de rigueur de l’artiste.

Bibliographie :
☛ LE PELLEY-FONTENY Monique, "Léon Augustin Lhermitte, catalogue raisonné", Paris, Cercle d’art, 1991.

Jules Noël (1815-1881)

Bibliographie :

Nicolas Ozanne (1728-1813)

Bibliographie :

Paul Signac (1863-1935)

Né à Paris, Paul Signac est avec son ami Seurat à l’origine de la technique du pointillisme. Il adopte la technique de l’aquarelle.
Admirateur de Johan Jondking, Paul Signac va aussi sillonner la Bretagne et peindre ses ports. Son aquarelle représentant le port de Landerneau représentant un bateau dans le chenal, et le chemin de halage, est de 1923.
De Landerneau on lui connaît un autre dessin (28,2X43,7) , réalisé à la mine de plomb puis aquarellé, et daté du 23 septembre 1929.

Bibliographie :
☛ CACHIN Françoise, "Signac, catalogue raisonné de l’œuvre peint", Paris, Gallimard, 2000.
☛ FERRETTI BOCQUILLON Marina et CACHIN Charles, "Paul Signac, dessins et aquarelles, collection inédite", Paris, La Martinière, 2000.

William Turner (1775-1851)

Bibliographie :
retour en haut de la page


||| DOURDON - 7 rue Alain Daniel - 29800 LANDERNEAU ||| contact@dourdon.org ||| espace privé ||| plan du site ||| mentions légales ||| accès membres |||