Actus


Daoulas, Dirinon, La Forest-Landerneau, Hanvec, L'Hôpital-Camfrout, Irvillac, Landerneau, Lanneuffret, Logonna-Daoulas, Loperhet, La Martyre, Pencran, Ploudiry, Plouédern, La Roche-Maurice, Saint-Divy, Saint-Eloy, Saint-Thonan, Saint-Urbain, Tréflévénez, Le Tréhou, Trémaouézan.
Version imprimable de cet article  

La vie de l’association

Les membres de l’association se retrouvent tous les deuxièmes mercredi du mois à 18h, salle Cornouaille à Landerneau pour échanger et mettre en commun les recherches des uns et des autres. L’activité des associations adhérentes y est également abordée.

juin 2016

Visite du Musée de la Compagnie des Indes à Port-Louis

Samedi 4 juin, plusieurs membres de Dourdon se sont retrouvés à Port-Louis pour une visite du musée de la Compagnie des Indes organisée par Thierry Delanney.
Ce musée, situé dans la citadelle de Port-Louis abrite des collections splendides qui nous ont plongés dans l’histoire des compagnies de commerce des XVIIe et XVIIIe siècles.
Nous avons eu l’honneur d’avoir pour guide Hubert Michéa, Président Honoraire de la Société des amis des musées de la Marine, qui nous a dispensé informations et explications tout au long de la journée.
Tous ensemble avons partagé un pique-nique à midi devant les remparts de la citadelle et pris un pot face à la mer avant de nous quitter en fin d’après-midi.
Merci à Hubert Michéa, merci à Thierry Delanney pour cette journée.

fin 2014

Commémorations du début de la Grande Guerre

Retour de Maissin
Le vendredi 5 décembre, nous avons donné rendez-vous aux personnes qui avaient participé au voyage à Maissin, pour visionner ensemble un montage fait par Bernard Kerneis. Ensemble nous avons retrouvé les moments forts de cette commémoration avec de nouveau beaucoup d’émotion.

Commémoration à Ovillers-la-Boisselle
Nous étions quelques-uns dans le car affrété par la Ville de Landerneau, ce 13 décembre 2014.
Les délégations, Samarobriva en tête, à la sortie du cimetière militaireLa délégation comprenait le Maire et des élus de la Ville, le Maire de Saint-Urbain, un élu et des administrés, des représentants de l’Amicale du 19e RI, de l’UNC, des descendants de Poilus et bien sûr la famille de Boisanger, largement représentée... Il faut aussi noter la présence de nos amis Allemands de Hünfeld.
Sur place le menu était copieux : messe, puis carré des Bretons dans le cimetière anglais, discours au Calvaire, retraite aux flambeaux jusqu’au monument aux morts de la Boisselle et enfin lecture des textes au Glory Hole.

Spectacle : Une femme en guerre
L’association était partenaire de l’Atelier culturel pour cette lecture de textes par Marie-Christine Barrault accompagnée au piano par Hugues Leclère.

Réception des plaques du Carré Militaire
Sur les 58 sépultures de ces alignements, certaines plaques ne portaient pas les bonnes informations ou étaient incomplètes. Un travail d’identification, de vérification et de correction a été réalisé par l’association et transmis aux services de l’ONAC (Office National des Anciens Combattants).
19 plaques corrigées ont été apportées par les services ce mardi 24 mars. Le rendez-vous avec Mesdames Chabrely et Delage, venues de Limoges était fixé à 9 h au cimetière, pour remettre les nouvelles plaques en présence d’élus et de services de la Ville. Un bel exemple de complémentarité entre collectivité et association.

Les tranchées
Le dossier a reçu le label du Centenaire de la Grande Guerre pour 2015. Présenté par l’association Gwennili de Quimper, il a été retenu par l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse (OFAJ) dans le cadre de "100 projets pour la Paix".

automne 2014

Inventaire du patrimoine linier

L’association régionale Lin & Chanvre en Bretagne a été lauréate d’un appel à projet du service de l’Inventaire de la Région Bretagne. Le travail de recensement et de relevés réalisé par l’association Dourdon a été pris en compte. Ainsi tous les "kanndi" de nos 22 communes, retrouvés sur le terrain, ont fait l’objet de fiches, versées dans la base de données de l’Inventaire. Une valorisation du travail des bénévoles mais ce travail avec ce service, par le croisement des regards, permet d’enrichir nos données et nos connaissances comme les leurs sur ce patrimoine spécifique.
Ce travail ne se limite pas aux "kanndi", rouissoirs, routoirs, poul lin et autres. Il comprend aussi les teillages, les ateliers ruraux en lien avec la Société linière et bien sûr l’usine elle-même.
Il n’est pas trop tard pour nous joindre si vous avez connaissance d’un élément de patrimoine linier qui ne serait pas inventorié.
La liste des "kanndi" est publiée dans L’Or Bleu, vous pouvez aussi la consulter ici.

automne 2014

Site internet

Avec la mise en ligne de dossiers comme Le carré militaire de Landerneau, L’Affaire Cadiou ou le Crime de la Grande Palud, les délibérations du Conseil municipal de 1900 à 1920 relatives à la guerre et à la caserne, les portraits des Poilus du Pays de Landerneau-Daoulas tombés à Maissin, la fréquentation du site et de la page Facebook a augmenté de façon significative.

printemps 2014

Dossiers en ligne

Afin de rendre accessible à tous divers documents de l’association, nous avons décidé de les mettre en ligne.
La forme d’un livre numérique a une souplesse qui va nous permettre d’actualiser et de compléter les données.
Le but est bien sûr le partage des résultats de nos recherches, en complément des autres mises en ligne sur ce thème.
N’hésitez-pas à nous transmettre toute information relative à ces dossiers.

automne 2013

Dossier commémorations de la Grande Guerre

L’association prépare activement les commémorations de la Grande guerre. Elle a présenté deux dossiers au comité départemental de labellisation. Concernant les tranchées d’entraînement des soldats de la caserne de Landerneau, situées sur la commune de Plouédern, le propriétaire a signé avec l’association, devant notaire, un contrat de mise à disposition de la parcelle pour une durée de cinq ans reconductible par tacite reconduction. Un relevé du tracé des tranchées a été effectué par la société Geomat. Le travail de valorisation sera mené en lien avec l’association départementale VPM, Valoriser les Patrimoines Militaires. Pour préparer le déplacement le 24 août 2014 à Maissin en Belgique, théâtre de violents combats le 22 août 14 et où le calvaire de Ty Ruz du Tréhou a été déplacé, l’association a lancé une campagne de recueil de documents. Nous recherchons des éléments sur les Poilus du territoire tombés à Maissin et Rossignol, afin de compléter l’exposition en préparation dans la commune belge. Dans ce but, l’exposition "Histoire, petite histoire des Poilus du Pays de Landerneau-Daoulas" a été accrochée sur les cimaises au Tréhou ce 11 novembre. 180 personnes s’y sont rendues sur les trois jours de week-end, ensuite ce sont les enfants de l’école et les clubs de la commune qui ont pu en profiter.
Le 31 mai 2014 le salon du livre aura pour thème la guerre 1914-1918 et la bande dessinée. Des historiens viendront nous parler de ce conflit, de la bataille des frontières...

septembre 2013

Pique-nique à Ploudiry

L’idée d’un pique-nique a été émise avant les vacances, sans que l’on puisse poser une date... on avait donc reporté mais les disponibilités des uns et des autres étant difficiles à concilier il a fallu trancher.
Nous voulions aller à Ploudiry voir quelques "kanndi" autres que ceux sur lesquels nous avons l’habitude de nous rendre. Le pardon de Saint-Antoine était une bonne occasion avec sa vente d’andouilles aux enchères. Le soleil ayant décidé de s’inviter aussi, c’était parfait. Les adhérents se sont retrouvés près de la chapelle et ont pu participer aux enchères. L’andouille emportée par l’association a été partagée et appréciée en début de repas !
L’après-midi était ensuite consacrée à la visite du territoire. Sous la conduite des membres de l’association locale Mein ha Diri, nous nous sommes transportés à Kergoat et Rosteven voir les "kanndi". Nous avons apprécié le travail de nettoyage fait par Yvon Cornec.
Le premier, situé au milieu des champs, est plutôt grand (11,50 m X 5,40 m), comporte deux cheminées dont une avec linteau de schiste. Les cuves ont été emportées. Il semble que ce kanndi ait été modifié, rallongé. Il est cité dans l’inventaire réalisé après le décès de Alain le Gall en 1731, puis ceux des Le Guen, Michel en 1742, Jean en 1746 et Yves en 1758 puis celui de Hamon Can en 1783.
À Rosteven, le kanndi est dans les bois à flanc de carrière de schiste, matériau dont il est constitué. De taille plus modeste (6,25m x 3,70m), il présente une particularité, sa porte est située en pignon, qu’elle partage avec la cheminée. La source à proximité est taillée dans le schiste. Nous n’en avons pas trouvé mention dans les actes.

juin 2013

Site internet

Grâce à la compétence de Bernard Kerneis, le site internet a été remodelé, l’accès aux différentes rubriques est d’un usage plus aisé. Un espace adhérent permettra de partager compte-rendus, documents de travail et archives. La mise en ligne n’est pas figée, elle peut encore évoluer.

avril 2013

Semaine franco-belge

Cent ans après le début des hostilités qui allaient conduire à la première guerre mondiale, les commémorations de cet événement se préparent. C’est afin d’y participer que nous nous sommes rendus une semaine en Lorraine du 15 au 22 avril.
Le 22 août 1914 s’est tenue sur une zone allant de la Mer du Nord à la frontière suisse, la "Bataille des Frontières", qu’on a pu appeler "le jour de deuil de l’armée française". Les combats ont été particulièrement violents dans une zone allant de Longwy, en France, à Neufchâteau en Belgique. De nombreux Bretons y ont trouvé la mort, particulièrement en Belgique.
Après la guerre, un calvaire, venu du Tréhou, a été érigé dans le cimetière militaire Pierre Massé de Maissin en Wallonie.
Après avoir découvert le cimetière, nous avons rencontré monsieur Arnoult, bourgmestre de Paliseul, commune qui regroupe plusieurs sections dont celle de Maissin. Nous avons évoqué avec lui les modalités des commémorations. Il nous a exposé ce qui était prévu : exposition, film, parcours du village au cimetière, lancement d’un parrainage de tombes par les enfants... Un échange est envisagé avec des scolaires bretons.
Nous lui avons fait part de notre souhait de prendre part aux diverses manifestations prévues et lui avons exprimé l’envie que nous avons de mobiliser les habitants du Pays de Landernau-Daoulas pour être nombreux à Maissin.
Nous avons également passé du temps avec madame Hermand, qui se charge de la préparation de l’exposition et nous a fait partager ses nombreux documents. Nous allons mettre en commun nos ressources et la construire avec elle.
Nous avons convenu de maintenir le contact et de préparer tous ensemble cette manifestation.
Durant ce séjour, nos pas nous ont menés en Argonne. Nous avons pris contact avec les Amis de Vauquois. Un des guides de l’association nous a consacré son après-midi et nous a permis de découvrir la butte de Vauquois. En ce lieu, Allemands et Français se sont côtoyés à l’époque de la guerre des mines, chacun se préparant à faire sauter les installations de l’autre camp. Les Allemands ont construit 17 kilomètres de tranchées souterraines pendant que les Français en creusaient 5. Difficile d’imaginer comment les hommes ont pu survivre dans ces boyaux sombres et humides.
Avant d’atteindre Vauquois, nous étions passés par le cimetière de Romagne sous Montfaucon, étendue de 52 hectares où sont dressées 14 246 tombes américaines. Nous avons été fort impressionnés par l’étendue de la nécropole - territoire américain - et l’impeccable tenue des lieux. Malgré l’heure matinale, de nombreux visiteurs étaient sur le site.
Avant de terminer notre séjour agrémenté par quelques visites plus culturelles, les émaux de Longwy et la ville de Luxembourg, nous avons eu l’occasion de rencontrer monsieur Jean Dauphin, ancien instituteur à Latour, près de Virton dans le sud de la province du Luxembourg en Belgique. Avec l’aide d’une équipe enthousiaste, il s’attache à renseigner les gens en recherche des sépultures de membres de leurs familles tombés aux alentours du 22 août dans la région. Ils ont mis en place un musée qui présente armes, uniformes et objets divers relatifs à cette guerre.
Tout au long de la semaine, nous avons vu diverses facettes de cette guerre que nous nous apprêtons à évoquer. Un groupe de travail va se mettre en place.

avril 2013

Association nationale des femmes de militaires

Conférence sur le lin, de la graine à la toile, et visite du kanndi de Mescoat à Ploudiry avec un groupe de 50 femmes de l’ANFEM.

printemps 2013

Association Douar ha Mor

C’est un groupe de 30 personnes qui est venu de Saint-Pabu. Nous étions en contact avec James Le Rest, descendant collatéral d’un Écossais de la Société Linière depuis plusieurs mois. Nous les avons accueillis salle Kerne pour leur présenter l’association, ses divers thèmes de recherches, mais aussi pour leur parler du lin, les différentes étapes de la graine à la toile, le lin hier et aujourd’hui. Après un déjeuner à La Roche-Maurice suivi d’une visite du château, nous les avons emmenés au kanndi de Mescoat.

février 2013

Association La mer et les hommes de l’Institut Culturel

La section "La mer et les hommes" de l’Institut Culturel nous a rendu visite en février, par une pluie battante qui a écourté la visite du port menée par Jean-Pierre Thomin. La présentation de l’association et ses travaux ont fortement intéressé et impressionné le groupe.

octobre 2012

Intervention au collège Saint-Marc à Brest

Un professeur de Français du collège Saint-Marc de l’Estran a souhaité, pour l’année scolaire 2012-2013, faire travailler ses élèves de 5è sur le thème du lin. Elle a même réussi à entrainer plusieurs collègues dans ce projet. Après plusieurs échanges, nous avons accepté de faire une intervention devant deux classes, au total 36 élèves.
Chargés de graines, de lin en bois, roui, de filasse, de fil nous avons pris le chemin de l’école en ce début octobre. Enfants et enseignants ont suivi nos explications, suivies de manipulations de fibres, de fil... Ils continueront leurs recherches par la visite de la maison à Pondalez à Morlaix et la découverte des "kanndi".

septembre 2012

Journée de découverte

Programmée avant les vacances, elle avait été fixée au 22 septembre 2012 : au programme, visite guidée de l’exposition Le Parfum, miroir de la société. Laurence, notre guide, a su nous présenter l’histoire du parfum à travers les âges avec beaucoup de professionnalisme mais également d’humour et de gentillesse, que le petit groupe de participants a beaucoup apprécié.
L’après-midi nous avons découvert quelques sites de routoirs du Trégor avec Saïg Jesfin, président de l’association Skol ar C’hleuzioù. Avec les bénévoles guidés par son savoir-faire extraordinaire, ils ont remis en état une vingtaine de sites, dont certains servaient de décharges ! Aujourd’hui des circuits de randonnées permettent de découvrir ces bassins de rouissage de dimensions variables dans le fond desquels les brassées de lin étaient maintenues par des planches de bois et des "galets" jusqu’à dissolution de la pectine qui fait la cohésion de la tige (fibre et bois). Plus de 6 000 éléments ont été identifiés, ils sont à inventorier comme nous l’avons fait pour les "kanndi". Les échanges de compétences vont pouvoir se faire par le biais du réseau régional.
La visite d’un ancien teillage était également au programme.
Autre territoire, autre savoir-faire !

été 2012

Foire de Daoulas

La foire "bio" de Daoulas se déroule près du moulin et de la rivière : un cadre de verdure idéal pour installer un stand sur le lin. Comme dans les autres manifestations, Michel, Didier et Andrée ont donné des explications sur l’histoire, le travail du lin mais également l’actualité de la plante. L’un a fait du teillage, l’autre du tissage, des activités qu’ils maîtrisent bien.
L’association manque encore d’outils (peignes à égrener, à peigner...) mais également de toiles, de pièces confectionnées, chemises, tabliers de berlinge, draps qui dorment encore dans certains greniers et qui aideraient aux démonstrations.

mai 2012

Visite des Ecossais

Après différents échanges par mail entre Angus Bell et Andrée Le Gall-Sanquer, la date du 9 mai a été choisie pour leur venue en Bretagne. Angus et Shirley Bell, Anne Chiene, Bernard Hopkins, Diane et Lindsay Reid, tous descendants de David Reid et de Charlotte Milner, sont arrivés à Landerneau sous la pluie ! Après les présentations dans les salons du Clos du Pontic, ils ont visité la ville guidés par Andrée Le Gall-Sanquer, traduction faite par Gabriel Quéré et Thierry Delanney.
Lors de la réception en mairie de Landerneau, le bulletin n° 5 des Cahiers de Dourdon leur a été remis avec une traduction du texte sur les Écossais de la Société Linière. L’après-midi a été consacrée à la consultation des archives, au Service du Patrimoine de Landerneau puis à Pencran où ils ont pu voir l’acte de naissance de leur grand-mère. Leur émotion était palpable. Les échanges se sont poursuivis lors des repas, pris en commun, toujours avec l’aide des traducteurs.
Les listes d’Écossais ayant travaillé à la Société Linière leur ont été remises, afin qu’ils tentent de retrouver des compatriotes intéressés. On s’est promis de se revoir, ils ont dit leur intention de revenir à Landerneau. Sachant que la plupart de ces ouvriers Écossais venaient de Dundee, pourquoi pas un « jumelage » entre Dundee et Landerneau ? Affaire à suivre...

avril 2012

Atelier de tissage

La Société linière a été le seul établissement de ce type en Bretagne au XlXe siècle. Si l’on a gardé le savoir-faire du tissage à bras grâce au Syndicat des tisserands en Bretagne, il ne reste plus de trace du tissage mécanique aujourd’hui.
Dans l’idée de valoriser le site du quartier des Ecossais par l’installation d’un atelier, nous nous sommes rendus le 25 avril au tissage Gander en Alsace. Ce tisserand fait vivre quatre personnes de son activité, une réalité économique préalable à tout projet : production de toiles, confection, magasin sur place et commerce par Internet, un circuit court efficace.

2012

Conférences

Tout au long de l’année les membres de l’association répondent aux diverses sollicitations pour expliquer le travail du lin, de la graine à la toile, mais également aujourd’hui et demain, directement sur les sites (kanndi) ou en salle lors de conférences.
C’est ainsi qu’en octobre une vingtaine de membres de l’association horticole de Brest se sont rendus à Mescoat à Ploudiry pour découvrir l’histoire de cette plante aux multiples usages.
En mars, c’est à Cléder (où nous avions pu photographier des champs de lin en fleurs en 2004) qu’un public attentif a découvert le cycle du lin.

printemps 2012

Conférence de Jean Kerhervé

La conférence de Jean Kerhervé sur le thème de « L’économie bretonne à la fin du Moyen-Age » a passionné les participants et leur a permis de compléter leurs connaissances sur l’histoire de la Bretagne. Dans un contexte européen difficile, les atouts de notre région se sont révélés nombreux (productions locales diverses), la politique ducale favorable à l’essor économique... Il a été question d’une Bretagne « au cœur de l’espace économique européen ».
90 minutes qui ont permis une première approche et que toutes et tous souhaitent renouveler...

mars 2012

Visite au musée de Bretagne à Rennes

Le jeudi 8 mars un petit groupe a été reçu au Musée de Bretagne où sont accrochées deux expositions intéressantes :
Soyons Fouilles, déjà présentée à La Roche-Jagu à l’été 2011, leur a permis de découvrir les différentes pièces issues des fouilles de la région de Landerneau, tels les fameux éperons dorés découverts au Château de La Roche-Maurice.
La seconde, Les Ficelles du Métier, marque le premier volet des manifestations de 2012, Année du lin et du chanvre en Bretagne : il s’agit d’une exposition-écrin autour d’un méfier à tisser issu des ateliers Léauté.

février 2012

L’assemblée générale

Elle s’est tenue dans le hall de la Maison pour Tous le vendredi 10 février.
Le bilan des activités est toujours riche et le volant de dossiers à traiter pour l’année qui vient est important : étude du cadastre napoléonien, recherches en archives notamment dans les minutes de notaires, suivi du dossier de restauration des « kanndi » de Ploudiry et de Saint-Urbain avec la Communauté de Communes.
Les réunions mensuelles (le deuxième mercredi du mois, à 18 h, salle Cornouaille) sont régulièrement suivies par une vingtaine d’adhérents.
La réflexion sur les commémorations de 2014 est engagée : l’exposition montée en 2009 sera complétée, les corrections sur les plaques du Carré militaire sont en cours, il reste à réfléchir à la valorisation des tranchées d’entrainement...
La réunion statutaire s’est terminée par le repas annuel.

2011

Dossiers en cours

Le cadastre napoléonien :
Le sujet est toujours d’actualité ! Nous avons demandé au service des Archives départementales de rechercher les états de section de Landerneau qui ont disparu. Le travail sur le cadastre est fastidieux mais intéressant.

La guerre 1914-1918 :
La commémoration du centenaire du début du conflit approche... Nous avons toujours dans l’idée de compléter l’exposition réalisée en 2009. Les thèmes qui n’ont pas été abordés sont la religion, les chansons, poèmes, lettres...

septembre 2011

Carrefour des associations

Depuis quelque temps nous ne faisions plus de stand au carrefour. Cette année, l’idée de rassembler les associations adhérentes de l’Atelier Culturel a paru attractive.
Le stand présentait l’ensemble des éditions de l’association. Le bilan de la journée est très positif en matière de contacts : adhésions, demandes de renseignements, échanges divers ont ponctué cette journée, au point qu’il a été décidé de revenir en 2012 !

été 2011

Le château de La Roche-Maurice

Une formation de guides-habitants a permis à des personnes du territoire de se former à la visite guidée de ce site. Dourdon s’était chargée du recrutement et de l’encadrement des jeunes du point I de La Roche. Au total 600 personnes ont suivi les visites.
L’eté fini, il est proposé d’organiser une visite, un dimanche par mois, conduite par les guides-habitants.

été 2011

Entre Terre et Mer à Morlaix et Roscoff

L’assocíation régionale était invitée à cette nouvelle manifestation associant gens de mer et de terre. Le collectif Finistère a répondu présent et durant les quatre jours ce sont une vingtaine de bénévoles motivés qui ont fait des démonstrations de filage, tissage, teillage, donné des explications sur le lin et le chanvre, le patrimoine et I’actualité, l’histoire et l’avenir. Un moment privilégié pour rencontrer un public curieux et intéressé. Au fil du Queffleuth et de la Penzé, Dourdon, Gwiad in Locronan n’ont pas ménagé leurs efforts pour communiquer leur passion pour ces plantes qui ont fait la richesse de la Bretagne.
Dès le jeudi soir Dourdon était de la fête à Roscoff : Jean Luc Richard a exposé devant une salle comble l’histoire de l’arrivée des graines de lin en provenance de la Baltique. Une histoire qui reste à compléter par des recherches que l’association de Roscoff pourrait bien entreprendre. La richesse générée par le commerce des graines de lin est bien antérieure à celle des oignons ! Les corvettes gravées dans la pierre sur l’église sont là pour en témoigner.

été 2011

Les marchés nocturnes de Daoulas

Du 17 juillet au 17 août, le marché nocturne a attiré les touristes et locaux autour des stands et animations, semble-t-il moins nombreux cet été. Le but pour l’association n’est pas uniquement la vente des éditions : il s’agit de rencontrer le public du territoire.

printemps 2011

Vieilles maisons de France

La première partie de la visite de l’association des « Vieilles maisons de France ›› a consisté en un tour de ville sur le thème des maisons de négociants : celle de Mazurié, puis celle de Duthoya sous l’œil attentif du maire, la maison à pondalez des 13 Lunes...
Le groupe d’une cinquantaine de personnes a ensuite suivi attentivement la conférence de Jean Pierre Thomin qui a évoqué la richesse de la ville et du port au XVIIIe siècle.

printemps 2011

Patrimoine-Kafé

C’est ainsi que nous avons nommé ce moment d’échange avec la Cinémathèque de Bretagne. Le public était invité à venir avec ses témoignages et documents pour visionner des images de l’Office Central : le film réalisé lors de l’assemblée générale
de 1948 montre l’évolution de cette institution depuis sa création. Suivaient quelques vues landernéennes, de la Maison Carrée à la Maison ronde, appelée aussi « fromage ».
Un événement organisé dans le hall de la Maison Pour Tous en partenariat avec l’Atelier Culturel.

octobre 2010

Visite guidée du château de La Roche-Maurice

Samedi 9 octobre, les membres de l’association ont été accueillis à La Roche-Maurice par Jean-Yves Choquer qui a mené la petite équipe visiter le château. Les fouilles ont permis de mettre à jour des salles visibles sur le site, expliquées sur les panneaux de l’entrée.

été 2010

Les visites sous le pont de Rohan

Après les articles du premier numéro au sujet du moulin du Pont, nous avons eu envie d’aller voir de près ce qu’il en subsiste. Une petite équipe s’est rendue a deux reprises à pied sous les arches. Un compte-rendu et des photos ont été présentés aux membres de l’association. Un nouvel article sur le sujet paraîtra dans un prochain bulletin.

été 2010

Les marchés nocturnes de Daoulas

Depuis trois ans l’association a son stand sur les marchés du mercredi soir à Daoulas, une façon de diffuser quelques ouvrages, mais aussi de rencontrer le public.

2010

Kann Al Loar

Rendez-vous le 13 juillet dans l’espace "Lin & Chanvre en Bretagne" pour des démonstrations de teillage, tissage, fabrication de papier...


||| DOURDON - 7 rue Alain Daniel - 29800 LANDERNEAU ||| contact@dourdon.org ||| espace privé ||| plan du site ||| mentions légales ||| accès membres |||